Integrated pest management (IPM)

IPARC propose différents traitements contre les insectes, les moisissures et autre nettoyage biologique comme le nettoyage mécanique, le traitement par le froid et la technique à air chaud avec régulation de l’humidité de Thermo Lignum.
Thermo Lignum: Ecological Insect Pest Eradication

La méthode de Thermo Lignum est particulièrement adéquate pour une grande diversité de matériaux. Les insectes sont éliminés par réchauffement jusqu’à une température de 52 °C, avec contrôle de l’humidité relative. Cette technique est par ailleurs efficace à 100 %, en ce sens qu’elle tue à la fois les œufs, les larves et les insectes, et environ 24 heures suffisent pour la réalisation d’un cycle complet. La solution est donc idéale pour les œuvres de prêt et les quarantaines. Autre avantage, la méthode est parfaitement écologique et nécessite uniquement du courant et de l’eau.

IPARC est le partenaire exclusif de Thermo Lignum pour le Benelux et la France. Le traitement peut être réalisé sur site (grâce à une cabine de traitement embarquée à bord d’un camion) ou dans la salle de traitement d’IPARC à Kampenhout (Brabant flamand).

Thermische insectenbestrijding

La désinsectisation efficace et abordable constitue un véritable défi pour les fabriques d’église, les administrations locales et régionales de même que pour bien des gestionnaires de collections privées ou publiques.

L’emploi exclusif d’éléments naturels (l’eau et l’air), de principes biologiques bien établis et des lois de la physique par la technique écologique et brevetée Thermo Lignum pour le traitement de désinsectisation ne l’empêche par de devancer en rapidité et en efficacité bon nombre d’autres méthodes. En outre, le traitement est non-invasif, non-toxique et 100 % efficace, ce qui le rend également économique ainsi que parfaitement et durablement respectueux de l’intégrité de l’œuvre d’art.

Ce traitement thermique destiné au patrimoine mobilier est particulièrement adapté aux objets en papier, textile, cuir, fourrure, aux tapis, pièces ethnographiques mais également aux meubles, aux instruments de musique, aux statues et peintures polychromes pour lutter contre le ver du bois (Anobium Punctatum), le lycte brun (Lyctus brunneus), la grosse vrillette (Xestobium rufovillosum), le poisson d’argent (Lepisma zaccharina), le capricorne des maisons (Hylotropus bajulus), le lasioderme du tabac, le charançon du riz, l’anthrène du bouillon blanc, les mites de tapis, textiles et fourrures, mais aussi les champignons et la mérule (pourriture sèche).

Le processus de traitement Thermo Lignum consiste à porter l’objet à 50/55° C, température à laquelle 100 % des organismes sont éliminés efficacement et ceci dès que le cœur de l’objet a atteint une température bien déterminée pendant une durée bien définie. En moyenne, le cycle de traitement dure 24 heures.

Le principe qui sous-tend la méthode consiste à assurer la stabilité de l’humidité de l’air dans les objets en maintenant l’humidité relative dans des limites de variations de 50 à 55 % tout au long du cycle de chauffage jusqu’à atteindre une température moyenne de 52° C, létale pour les organismes. La surveillance informatisée et le contrôle par ordinateur de l’humidité relative préservent les objets de tout dégât. La différence de température entre la surface d’un objet et le cœur de celui-ci est en outre déterminée à l’avance et surveillée pendant tout le traitement.

De nombreux musées, galeries, salles de vente aux enchères et institutions au Royaume-Uni, en Allemagne, en Autriche et en Scandinavie ont testé et accrédité la méthode au cours des deux dernières décennies. La dégradation n’attend pas le nombre des années et tant les créations récentes que les chefs-d’œuvre anciens peuvent être préservés durablement grâce à cette méthode.

Dans le Benelux, IPARC propose ce service dans une cabine de traitement mobile, sur site, et dans une chambre de traitement aménagée au siège d’IPARC à Kampenhout.

thermolignum.com